A la UneSociété

Côte d’Ivoire: Kèmi Séba face à la police ivoirienne s’adresse à Ouattara

Alors qu’un avis de recherche est lancé contre lui par la police ivoirienne, le Président de l’Ong Urgences Panafricanistes a lancé un vibrant message au Président ivoirien Alassane Dramane Ouattara. Pour Kèmi Séba l’Afrique est la terre de ses ancêtres qu’il va toujours défendre.

Dans son message lancé à Alassane Ouattara ce jour avant de se rendre à la police ivoirienne, le célèbre anti-colonialiste Kèmi Séba, explique les raisons qui fondent sa lutte en Afrique depuis 8 ans. Kèmi Séba s’est dit prêt à sacrifier sa vie s’il le faut pour défendre la terre de ses ancêtres. « L’Afrique est la terre de mes ancêtres et je vais toujours défendre l’Afrique », a lancé l’homme dans une vidéo en direct publiée sur sa page facebook.

--- Publicité---

Convaincu de sa lutte qu’il pense déjà gagnée, Kèmi Séba s’est dit vainqueur car selon lui « la peur a déjà changer de camp ». Il est visiblement prêt à se rendre à la police qui est déjà à sa recherche. « Monsieur Ouattara peut envoyer la DST contre moi je ne fuirai pas. J’irai me rendre car nous avons déjà gagné. La peur a changé de camp et ça, nous sommes déjà vainqueurs » , a-t-il martelé.

En déplorant la situation dans laquelle son staff et lui même se retrouvent ce jour en Côte d’Ivoire, le panafricaniste convaincu, Kèmi Séba, ne comprendrait pas, pourquoi Ouattara peut s’attaquer à ses propres enfants. Pour lui, le Président ivoirien n’a pas besoin d’envoyer la DST le chercher car il est lui-même prêt à se rendre.  » Monsieur Ouattara, pas la peine d’envoyer la DST contre moi, je ne me reproche rien et j’irai me rendre ».

Pour conclure son message adressé au Président ivoirien, Kèmi Séba invite tous les africains à se lever pour dire non à la Francafrique. « Que tous les africains se lèvent et disent non à la Francafrique car ce ne sont pas nos dirigeants qui sont à la base de tout cela mais l’occident ».

Pour rappel, Kèmi Séba était depuis le dimanche 24 mars dernier sur la terre ivoirienne où il a prévu avec ses militants en Côte d’Ivoire lancer un appel pacifique à la participation citoyenne pour la souveraineté africaine.

 

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité