[Exclu] Conflit Talon – Ajavon: depuis Montréal, Rafiatou Monrou évoque le sujet

L’ex Ministre de la Communication de la première équipe gouvernementale du Président Patrice Talon a profité de l’édition 2019 de la Journée Internationale de la Femme (JIF 2019) pour lancer un cri de coeur à l’endroit du chef de l’Etat et de son ancien allié Sébastien Ajavon. Dans son adresse, Rafiatou Monrou a invité les deux protagonistes à se pardonner afin de se concentrer sur le vrai défi qui n’est rien d’autre que le développement du Bénin.

Le Président Patrice Talon et l’homme d’affaires Sébastien Ajavon devraient désormais enterrer la hache de guerre et se donner la main pour le développement du Bénin. C’est en tout cas le vœu de l’ancien Ministre Rafiatou Monrou, exprimé à l’occasion de la célébration de la JIF 2019. Pour elle, il est temps que les deux hommes fassent table rase du passé. Ainsi, chacun pourra apporter sa part d’expertise pour l’émergence du pays.

« Aujourd’hui 08 mars, je demande au Président Patrice Talon et au Président Sébastien Germain Ajavon de se pardonner. Les défis sont ailleurs, les défis qui concernent le Bénin, qui concernent l’Afrique sont ailleurs. On ne pourra rien faire, on ne gagnera rien en se chicanant, en se battant. Non!! Il faut se serrer les coudes, main dans la main pour participer au développement ».

Rafiatou Monrou

Elle estime que le conflit entre les deux alliés aux dernières élections présidentielles prend de l’ampleur, et malheureusement détourne les attentions de ce qui doit être la priorité de chaque béninois. A l’en croire, les protagonistes se trompent de chemin en se mettant dans l’adversité. C’est pourquoi ce cri de cœur devrait permettre à chacun d’eux de retrouver le vrai chemin, la paix et la concorde. Ainsi, sans revenir sur la polémique qui pourrait enfoncer le couteau dans la plaie, Rafiatou Monrou invite les deux hommes à faire parler leurs cœurs, à se pardonner pour l’intérêt supérieur de la patrie.

Rafiatou Monrou Chagrinée par la situation d’exilé de Sébastien Ajavon…

La situation que traverse actuellement le président Sébastien Ajavon ne réjouit pas l’ancien Ministre de la Communication. Rafiatou Monrou estime que le Président Patrice Talon avec son expérience d’exilé ne devrait pas accepter que sous son régime, des citoyens béninois soient contraints à quitter leur patrie. C’est pourquoi elle se dit très surprise et chagrinée par ce qui arrive à Sébastien Ajavon, ancien allié de l’actuel locataire de la Marina.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Bénin – Dossier 18 kg de cocaïne: l’intégralité du point de presse des avocats de Sébastien Ajavon[/su_heading]

Pour rappel, le jeudi 18 octobre 2018, Sébastien Ajavon et ses co-accusés ont écopé d’une peine de 20 ans d’emprisonnement, une amende de 5 millions de franc cfa et un mandat d’arrêt dans le dossier « 18 kg de cocaïne ». En effet, ce dossier qui avait été déjà traité par le Tribunal de Cotonou a été repris par la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET). Et contrairement au Tribunal de Cotonou qui avait relaxé les mis en cause, la CRIET a décidé de les condamner par défaut à la peine mentionnée ci-dessus. Sébastien Ajavon qui était déjà en France avant le verdict, a décidé d’y rester sous le statut d’exilé en attendant d’user des voies légales contre la décision de la CRIET.

Des affaires à la politique…

L’homme d’affaires Sébastien Ajavon avait toujours montré son désintérêt pour la politique. Mais en 2016, il a décidé de s’essayé à la chose, et pour une première participation, il a su marquer son territoire.

Candidat aux élections présidentielles de 2016, il est arrivé troisième, derrière l’ancien premier ministre Lionel Zinsou de l’ex-régime et lui derrière l’actuel chef de l’Etat. Au second tour des élections, il s’est allié au candidat Patrice Talon dans la coalition « Rupture », ce qui a été sans doute d’un poids considérable dans la victoire de ce dernier. Mais, à la grande surprise de tous, le divorce entre les deux hommes est intervenu quelques mois après l’investiture de Patrice Talon.

Sans tapages, Sébastien Ajavon annonce lors d’une interview télévisée qu’il prend ses distances avec le chantre de la rupture; et qu’il mettra la barre « très haute » en 2021. Depuis cet épisode, il n’a pas cessé d’avoir des ennuis, si ce n’est pas la justice, c’est le fisc.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus