Flintlok 2019: un coup de succès au Burkina-Faso

Les manœuvres militaires dans le cadre du Flintlock 2019 ont connu leur épilogue au Burkina Faso. Pendant une dizaine de jours, 2000 militaires des forces spéciales de 31 pays ont mis à jour leur expérience en matière de lutte contre les menaces terroristes et l’extrémisme violent.

Flintlock est le plus important exercice annuel des forces d’opérations spéciales du Commandement des États-Unis pour l’Afrique et visait à renforcer la capacité des armées de la région à lutter contre les organisations djihadistes et à protéger leurs frontières. Au total, 2000 militaires des forces spéciales de 31 partenaires africains et occidentaux ont participé à Flintlock 2019 sur plusieurs sites.

Dans la cour du camp militaire Ouezzin Coulibaly de Bobo Dioulasso, des para-commandos américains viennent d’effectuer un saut sous le regard de jeunes recrues de l’armée burkinabè. A quelques mètres de là, des soldats nigérians opèrent sous la supervision d’officiers britanniques.

« Faire la guerre ce n’est pas allé s’amuser. Le soldat qui veut faire la guerre doit être aguerri. Il est recruté, il est formé, il est entraîné. On commence par des balles à blanc puis on termine par des balles réelles. L’histoire de la guerre est une histoire de morale et d’engagement. Si ça n’est pas connu des soldats, on perd notre temps « , a expliqué Le chef d’Etat-major adjoint de Flintlock, le lieutenant-colonel Coulibaly Kanou.

Pour le président du Burkina-Faso Rock Kaboré, le Flintlock est un exercice important, c’est un partage d’expérience, un aguerrissement aux opérations de différentes troupes et également une amélioration aux esprits de coordination.

Flintlock 2019 avait débuté le 18 février dernier au Burkina Faso sous l’égide des Etats-Unis afin d’aider les armées africaines à mieux combattre les menaces terroristes. 2000 militaires, originaires de 33 pays d’Afrique et d’Europe, ont pris part à cet exercice annuel.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus