Mali: neuf soldats de la force du G5 Sahel tués dans une explosion spectaculaire

Selon les autorités maliennes, neuf soldats servant avec la force régionale du G5 Sahel pour cette région ont été tués lors d’une attaque au centre du Mali.

L’armée malienne a annoncé vendredi 02 février que les neuf personnes avaient trouvé la mort après avoir roulé avec leur véhicule sur une bombe placée au bord d’une route à Boulkessy, dans la région de Mopti, dans ce pays d’Afrique de l’Ouest. L’attaque n’a pas été revendiquée dans l’immédiat, mais il est connu que des militants d’Al-Qaida et d’autres extrémistes opèrent dans la région.

La force commune du G5 pour le Sahel est composée de militaires du Burkina Faso, du Tchad, du Mali, de la Mauritanie et du Niger. Le G5 est conçu pour aider la région du Sahel à mieux lutter contre les menaces pesant sur la sécurité émanant d’extrémistes, même si le financement de la force reste un obstacle. Le centre du Mali est devenu de plus en plus dangereux ces dernières années, loin des forteresses extrémistes du nord.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus