MHD en prison pour homicide volontaire, son avocate dénonce des incohérences

Le rappeur français MHD mis en examen pour homicide volontaire le 17 janvier 2019, est toujours en détention. Une situation que fustige son avocate Me Arfi, qui dénonce des incohérences dans cette affaire.

Soupçonné d’avoir participé à la rixe qui a tué le jeune Loïc K. dans le Xe arrondissement de Paris dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, le chanteur MHD, 24 ans est placé en détention provisoire depuis le 17 janvier 2019. Il a été compromis par une vidéo qui indique que sa voiture a été utilisée puis brûlée après l’agression alors que plusieurs vidéos montrent une silhouette qui porte des vêtements de la marque Puma, dont l’artiste est l’ambassadeur.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Transférés à la prison de la Santé, Alexandre Benalla et le rappeur MHD, des codétenus? [/su_heading]

Mais son avocate, Me Arfi, a relèvé de nombreuses incohérences dans cette affaire et a annoncé faire appel cette semaine du rejet d’une demande de mise en liberté selon le JDD. Selon Le journal, un suspect entendu par les enquêteurs après le décès de la victime, a affirmé avoir croisé MHD dans une épicerie vers 23h ce soir-là vêtu d’un jean et d’un T-shirt. Un témoignage qui pourrait permettre de prouver que ce n’est pas lui la silhouette aux cheveux blonds et aux vêtements Puma que l’on peut voir sur les vidéos.  « On voit des hommes la nuit dans une rue sombre » rapporte l’avocate citée par le JDD. A l’en croire, il est impossible de distinguer qui sont ces personnes et « la voiture (la Mercedes appartenant à MHD, ndlr) était notoirement utilisée par tous les gens du quartier ».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus