RDC: dix hommes et trois filles enlevés par les miliciens à Dibaya

Plus d’une dizaine de personnes ont été enlevées lors d’une attaque des miliciens dirigés par un certain David Ndaye Mulamba alias Nsabanga dans le village Bukondo ce jeudi 28 février 2019.

« Les hommes de Nsabanga sont arrivés au village Bukondo ce jeudi et ont procédé au pillage de chèvres, poules et ustensiles de cuisine. Ils ont obligé dix hommes de transporter les biens pillés. Nous n’avons toujours pas les nouvelles de nos frères. Ils ont aussi enlevé trois élèves filles qui revenaient de l’école de la mission catholique de Tshikula. Nous demandons aux autorités d’intervenir pour mettre hors d’état de nuire Nsabanga et ses hommes », explique un notable du groupement Kayaya Nsampi (Dibaya) qui gère le village Bukondo.

Selon l’information rapportée par Actualite.CD, les trois écolières ont été libérées peu après: « Nous avons tout fait, elles nous ont été remises. Pour l’instant, la situation est calme à Tshikula où nous avons accueilli des troupes de l’armée venues de Tshimbulu », informe l’abbé Désiré Butolo qui explique : « Il y a mésentente entre Nsabanga et le chef coutumier Kayaya Nsampi. Les hommes de Nsabanga ont été interceptés a Kayaya Nsampi et on leur a confisqué les armes qu’ils avaient. Depuis, Nsabanga ne veut pas voir les habitants de ce groupement en dehors de leurs villages ».

Depuis bien longtemps, le groupe des miliciens dirigés par un certain David Ndaye Mulamba alias Nsabanga ne cesse de multiplier les attaques dans cette zone du pays et installe la terreur au sein de la population.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus