BREVES&URGENTS

RDC: Lumela Dhu Malegi n’est plus ministre des affaires foncières

En République démocratique du Congo, le ministre des affaires foncières Lumela Dhu Malegi est suspendu de ses fonctions.  Il en est de même pour certains dirigeants dans l’administration publique.

Selon son Directeur de Cabinet Vital Kamerhe, il est reproché au ministre des Affaires foncières d’avoir procédé à des lotissements à des endroits ou l’opération est  interdite et à d’avoir exproprié certains citoyens. Pire, il a visiblement opposé un refus catégorique à l’instruction de la hiérarchie de rapporter les arrêtés pris en violation des droits des tiers. Instruction a été donnée au procureur de la république d’ouvrir un dossier judiciaire à son encontre.

--- Publicité---

Ce même vent de suspensions a également emporté Daniel Mokoko Samba, Directeur de la Société des transports et des ports ainsi que son adjoint. Le meme assainissement a conduit aussi a fait  des victimes à l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (ARPTC). Son président, Oscar Manikunda est aussi relevé de ses fonctions, a précisé Vital Kamerhe en direct sur la RNTC. Ces mesures s’inscrivent dans la logique de la volonté du président Félix Tshisekedi à lutter efficacement contre la corruption et à donner les mêmes chances à tous les congolais.

---Publicité---

Un commentaire

  1. En République démocratique du Congo, le ministre des affaires foncières Lumela Dhu Malegi est suspendu de ses fonctions.
    Effectivement nous pensons qu’ il est grand temps que le pouvoir en place s’ impose.
    Un ministre qui ose vouloir s’ imposer ou s’ opposer aux injonctions de son President de la republique doit pouvir etre rejeter

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité