Politique

RDC : un poids lourd de l’opposition en exil se prépare à rentrer au pays

En exil en Belgique, l’opposant congolais au régime défunt de Joseph Kabila, Moïse Katumbi a commencé à prendre des mesures en Belgique pour récupérer son passeport congolais, a déclaré son porte-parole jeudi.

Moise Katumbi a déposé une demande de passeport auprès de l’ambassade du Congo à Bruxelles, a indiqué son porte-parole jeudi. L’homme d’affaire congolais et ancien gouverneur régional a été forcé d’abandonner la course à la présidentielle de décembre dernier et vit en exil volontaire en Belgique. Il s’est embrouillé avec l’ancien président Joseph Kabila en 2016 et a dû quitter la RDC. La double citoyenneté est illégale en vertu de la loi de la RD Congo. Les autorités, à l’époque de Kabila, ont déclaré que Katumbi avait obtenu un passeport italien et avait ainsi perdu son droit à la citoyenneté congolaise. Kinshasa a également engagé une procédure judiciaire contre lui pour « usurpation de sa nationalité congolaise ».

--- Publicité---

Pour son porte-parole, Katumbi, 54 ans, a été « injustement privé de son passeport jusqu’à présent et ce droit fondamental dont jouit chaque citoyen congolais doit être rétabli ». Il accuse aussi le gouvernement Kabila de « harcèlement politique, juridique et physique » contre la personne de Katumbi. Mais il a ajouté qu’il n’y avait pas de date fixée pour Katumbi de rentrer chez lui car les conditions n’étaient pas « bonnes ». En juin 2016, Katumbi a été condamné à trois ans de prison par contumace pour fraude présumée à la propriété. Il a également été accusé d’avoir embauché plusieurs mercenaires étrangers comme gardes privés. Des accusations que ce dernier nie en bloc dénonçant un acharnement contre sa personne. Jusqu’en 2015, Katumbi, né d’un père homme d’affaires grec et d’une mère congolaise, était le puissant et populaire gouverneur de sa province natale, le Katanga, une vaste région du sud-est de la taille de l’Espagne et très riche en minerais.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité