Royaume-Uni – Brexit: un nouveau camouflet pour Theresa May ?

Les députés britanniques se retrouvent ce soir pour donner une seconde fois leur avis sur le projet d’accord de Brexit négocié avec l’Union Européenne par Theresa May. Le vote qui se déroulera à Westminster pourrait déboucher sur un nouveau camouflet pour la première ministre qui, pourtant, a annoncé la veille une attente avec le président de la commission de l’Union européenne Jean-Claude Juncker.

Les analyses du Procureur général Geoffrey Cox ce mardi 12 mars soir remettent en cause tout l’espoir de la première ministre Theresa May qui compte sur l’accord des députés britanniques sur la question de la frontière physique avec l’union européenne une fois le retrait consommé en 2020.

Les analyses du Procureur Geoffrey Cox apparaissent comme un véritable revers pour Theresa May. Quelques minutes après la publication de ses analyses, la livre sterling a décroché rapidement. Cette situation pourrait constituer le point d’achoppement entre les députés britanniques sur leur probable quitus à la première ministre Theresa May.

Pour rappel en novembre dernier, le procureur général Geoffrey Cox avait estimé que le « backstop » pourrait être permanent et que le Royaume-Uni ne pouvait pas s’extirper du filet de sécurité de manière unilatérale sans l’aval de l’Union européenne. Le vote de ce soir, loin d’être une attente pour les parlementaires britanniques est très primordial pour la première ministre Theresa May.

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus