USA: Donald Trump reçoit le président Brésilien à la Maison-Blanche

Le président américain Donald Trump a accueilli mardi 19 mars 2019 à Washington, le nouveau président du Brésil Jair Bolsonaro. Pour sa première visite officielle à l’étranger, le président brésilien et son homologue américain ont exploré tous les champs possibles de coopération entre leurs deux pays.

Le Mardi 19 mars 2019, Donald Trump a reçu à la Maison-Blanche Jair Bolsonaro, le nouveau président du Brésil. L’ occasion pour le nouveau président brésilien de louer les qualités managériales de Donald Trump .« J’ai toujours admiré les Etats-Unis et cette admiration est devenue encore plus forte après votre prise de fonction », a confié le président brésilien lors d’une conférence de presse dans les jardins de la Maison-Blanche, se disant convaincu que le milliardaire serait réélu en 2020. « Vous faites un travail fantastique, vous avez rassemblé votre pays », a lancé de son coté le président Donald Trump.

Les deux présidents partagent plusieurs points ressemblance dans bien des domaines. Au-delà d’une passion commune pour les tweets et d’un goût revendiqué pour la provocation, l’ancien magnat de l’immobilier et l’ex-parachutiste s’entendent sur leur rejet du multilatéralisme et la dénonciation de l’accord de Paris sur le climat. Ils sont tous deux hostiles à l’immigration et dénoncent avec virulence toute politique dite socialiste. Les deux chefs d’Etats ont affiché leur détermination à travailler ensemble pour une coopération plus renforcée entre leurs deux pays. A cet effet, Donald Trump s’est dit prêt à ce que soit accordé au Brésil le statut d’allié majeur non-membre de l’Otan et a même évoqué , une possible adhésion de la première puissance économique d’Amérique latine à l’Alliance atlantique, a rapporté la presse internationale.

Le président brésilien, parfois surnommé « le Trump des tropiques« , a depuis son arrivée au pouvoir le 1er janvier affiché un pro-américanisme très marqué qui tranche avec la tradition de la diplomatie brésilienne, qui s’efforçait de se tenir à égale distance des grandes puissances: «Pour la première fois depuis longtemps, un président brésilien qui n’est pas anti-américains arrive à Washington, s’était félicité dimanche Jair Bolsonaro sur Twitter. C’est le début d’une alliance pour la liberté et la prospérité, ce que les Brésiliens ont toujours voulu.», a-t-il écrit.

La veille de sa rencontre avec Donald Trump, le président brésilien a signé un accord pour permettre le lancement de satellites commerciaux américains de la base d’Alcantara, située près de l’Equateur. Un peu plus tôt, les deux présidents se sont échangés les maillots de leur équipe nationale de football où Donald Trump a vanté les performances des joueurs brésiliens: « Je me souviens encore de Pelé », a dit le président Trump, louant les qualités de la Seleçao.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus