Bénin – Bilan de la journée électorale: contradiction entre les Osc et Sacca Lafia

Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia, dans une déclaration de presse hier, a fait entendre qu’il n’y avait pas de perte en vies humaines à déplorer. Sauf que quelques heures plutôt,  la plateforme des organisations de la société civile  annonçait deux morts.

Deux morts et plusieurs dégâts matériels. C’est le bilan fait en milieu de journée par la plateforme des organisations de la société civile qui a déployé des observateurs sur le terrain.  Un mort à Savè et un autre à Parakou. Cela a fait le tour du monde malgré la coupure de la connexion internet. Ce bilan pouvait s’alourdir avant la fin de la journée, craignaient certains citoyens. Etant donné que les informations renseignaient sur la radicalisation d’une frange de la population dans certaines localités.

Contre toute attente, le ministre de l’intérieur a apporté un démenti formel à la déclaration de la plateforme des Osc. Sacca Lafia a laissé entendre, au cours de sa déclaration, qu’il n’y a pas eu de perte en vies humaines à déplorer. Le ministre-candidat reconnaît tout de même qu’il y a eu des dégâts matériels, des blessures tant dans le rang des populations que parmi les forces de l’ordre. Les observateurs de la plateforme ont-ils envoyé de fausses nouvelles à leur base ou c’est le ministre de l’intérieur qui n’a pas eu la bonne information de ses agents? Difficile de trancher. Toujours est-il qu’au fil des jours, la vérité finira par se faire savoir.

Il faut noter que la violence a été à son paroxysme dans certaines localités du centre et du nord Bénin.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus