Bénin – crise électorale: « une destruction du modèle social et démocratique » selon Iréné Agossa

Le Président du parti « Les Nationalistes » s’est une fois encore prononcé sur la crise préélectorale en cours au Bénin. Pour l’ex-directeur général de la Sonacop, la crise actuelle résulte de la destruction du modèle social et du processus démocratique.

Les acteurs socio-politiques béninois sont toujours préoccupés par l’impasse dans laquelle le pays s’installe depuis l’exclusion des principaux partis politiques d’opposition des prochaines législatives du 28 avril 2019. Iréné Agossa qui est devenu depuis peu très critique envers les réformes entamées il y a environ trois ans au Bénin, a une fois donné de la voix. Se prononçant sur la situation actuelle, il pense que la crise dans laquelle se retrouve le Bénin résulte de la destruction du modèle social et du processus démocratique dans le pays.

Cette destruction selon lui est caractérisée par la « méchanceté gratuite » où « la puissance de l’argent s’est imposée à tous« . A l’en croire, la crise actuelle n’est que le début d’un « film à plusieurs feuilletons » dont les scénarios exigeront des qualités aux acteurs qui ne  s’y sont pas préparés. Face à cette situation, Iréné Agossa pense qu’il n’y a que « Les Nationalistes engagés » pour éviter au pays « la tragédie » qu’il vit depuis plusieurs semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus