Bénin – Extradition de Komi Koutché: les réquisitions du procureur

L’ancien ministre de l’économie et des finances de Boni Yayi ne sera probablement pas extradé vers le Bénin. La réquisition du procureur au procès qui se déroule ce jour jeudi 11 Avril 2019 s’oppose à cette extradition.

Le tribunal espagnol n’a pas ordonné l’extradition de Komi Koutché. Interpellé puis gardé par la police espagnole à Madrid le 14 décembre 2018, il avait été relaxé provisoirement le 17 janvier 2019 mais n’avait pas la possibilité de sortir du territoire espagnol.

Le dossier devant être examiné dans le fond ce jeudi, après les auditions et les explications des avocats du mis en cause et de l’Etat béninois, le procureur du tribunal s’est opposé à son extradition. Ce refus par le procureur est dû, selon des sources dignes de foi, à la Criet, qu’il aurait critiquée de « juridiction d’exception ».

Les plaidoiries sont en cours et le président donnera le verdict probablement dans la soirée. Si le président du tribunal confirme cette réquisition du ministère public, l’ancien directeur général du fonds national de la microfinance, Komi Koutché ne viendra pas au Bénin comme attendu par l’Etat. Libre de ses mouvements, il pourra prendre un vol pour une autre destination de son choix. L’Espagne n’aura plus de raisons de le garder et de le contrôler de façon hebdomadaire comme après son arrestation en décembre.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus