Bénin – Impasse électorale: cinq manifestants déposés à la prison civile de Cotonou

Les manifestations pacifiques lancées par l’opposition le mercredi dernier a reçu un écho favorable auprès d’une frange de la population. Les premiers qui sont interpellés par la police sont présentés au procureur puis déposés à la prison civile de Cotonou.

Les cinq personnes interpellées le jeudi dernier par la police républicaine dans la ville de Cotonou en train de manifester pour, disent-ils, réclamer les élections inclusives ont été présentées au Procureur de la République ce lundi. Après les avoir écoutés, rapporte Frisson Radio, la fourgonnette de la prison civile de Cotonou les a embarqués pour la maison d’arrêt.

Ils comparaîtront le 21 mai prochain .  Il leur est reproché, au regard des articles 238 et 240 du Code de procédure pénale l’attroupement faisant obstruction à la libre circulation des personnes et des biens, faits prévus et punis par la loi. Leurs parents, impuissants devant la loi, ont dû rejoindre leur maison en attendant la date du procès. Il faut préciser que plusieurs personnalités politiques ont également effectué le déplacement pour soutenir les inculper.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus