A la UnePolitique

Bénin: la loi sur l’embauche ne concerne pas les fonctionnaires, selon l’He Alladatin

En campagne ce lundi 22 avril 2019 à Bénin Marina  Hôtel devant des travailleurs de l’administration publique, l’honorable Orden Alladatin est revenu sur la loi sur l’embauche qui selon lui crée beaucoup de confusions dans les esprits et fait objet de toute sorte d’interprétations.

[su_heading size= »17″]A lire aussi:Bénin: « La clinique électorale » est une initiative inopportune, selon Orden Alladatin [/su_heading]

--- Publicité---

L’élu de la 16è circonscription électorale était hier face à certains agents de la fonction publique dans le cadre de la campagne électorale pour élire les députés de la huitième législature. Il a profité de cette rencontre pour apporter de la lumière sur la compréhension que les hommes de la loi ont sur l’embauche. «  Quand vous êtes travailleurs, soit vous êtes des salariés du privé ou vous êtes des fonctionnaires de l’Etat. Pour être dans la fonction publique au Bénin, c’est le concours. Quelqu’un qui fait le concours au Bénin et qui est admis, c’est 30 ans. Qu’il ait des performances dans son administration ou pas, c’est 30 ans. », explique-t-il.

Lier la précarité à la loi sur l’embauche est une erreur de perception, selon l’élu de la seizième circonscription électorale.  » Je ne parle pas des fonctionnaires. Parce que quand les gens parlent de la loi sur l’embauche, et parlent de précarité, ils font une erreur fondamentale. La loi sur l’embauche concerne le privé. La loi qui vous concerne en tant que fonctionnaire, c’est le statut de la fonction publique. Et ça c’est un concours. Que ce soit très clair. » martèle-t-il.

A le croire, quand les employeurs viennent pour créer des emplois, quand ils prennent connaissance du code du travail, ils ne recrutent pas, ils prennent des stagiaires qu’ils renouvellent pour ne pas avoir à les embaucher.  » Par exemple, c’est ta clinique que tu as ouverte, tes affaires vont marcher ou pas, tu ne le sais pas et on te dit que tu vas recruter pour 30 ans, vas-tu accepter ? Non tu vas prendre des stagiaires. » justifie-t-il. Il explique que c’est ce que le législateur a analysé et a proposé que même si un opérateur projette ouvrir une clinique et qu’il juge qu’il est dans l’incapacité de recruter du personnel pour 30 ans, les jeunes qui viennent de passer leur diplôme sont du personnel disponible . Ils peuvent travailler sous contrat pendant 3 ans et ce contrat reste renouvelable. Il sort avec un contrat. Ce contrat, il peut aller le montrer ailleurs pour monnayer son expérience professionnelle. Est-ce qu’en le faisant ce n’est pas mieux que d’avoir des chômeurs indéterminés ? » conclut-il.

---Publicité---

5 commentaires

  1. Ces hommes qui viennent d’une famille cochon, qui sont dans la poche de TALON ne sont pas à considérer, le seul porche qui dégénère de l’argent facile au Bénin c’est la politique. Sinon ALADATIN dans un pays sérieux n’a pas ça place. Vos enfants vont vous rendre la monnaie à notre place. Les enfants de TALON iront tous aux placards de la morgue avant lui même sa mort, et on verra si c’est l’argent qui enterre.

  2. Mon cher Sikirou, un commentaire ne veut pas dire forcément des insultes. Cela y va pour tout autre intervenant.

    Ne cédons pas à la haine car après les élections, nous allons nous revoir autour des projets pour le développement de la Nation.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité