Politique

Bénin – Législatives 2019: et si la Cena était un visionnaire?

Loin des bruits des politiciens, la commission électorale nationale autonome a poursuivi sereinement ses activités. Personne ne pouvait comprendre la philosophie de Tiando et ses collègues. Mais la concertation des présidents d’institutions d’hier leur a donné raison.

C’est définitivement consommé. Les élections législatives auront bel et bien lieu le dimanche 28 avril prochain. C’est du moins ce qui ressort de la concertation des présidents d’institution hier à la Marina. Cette décision des institutions chargées de la régulation de la république apporte de l’eau au moulin de la commission électorale.

--- Publicité---

En effet, depuis le 6 mars, date à laquelle le chef de l’Etat a demandé aux députés de trouver une porte de sortie de crise, la Cena, l’organe chargé de l’organisation des élections, n’a pas arrêté de travailler. Elle respecte scrupuleusement son calendrier établi avant la crise. D’aucuns se demandaient si la commission électorale n’aura pas à reprendre certaines activités déjà faites lorsque les politiques décideraient de reporter les élections.

Très rassurant, le Président de l’institution, Emmanuel Tiando, a laissé entendre il y a quelques jours, qu’il ne peut pas arrêter le processus au risque d’être surpris par le temps. Effectivement, les faits lui donnent raison. En bon visionnaire, la Cena a su mettre les petits plats dans les grands et jouera pleinement sa partition dans le processus électoral.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité