A la UnePolitique

Bénin – Législatives 2019: fructueux échanges entre Victor Topanou et Patrice Talon

Le professeur Victor Prudent Topanou est reçu ce vendredi 26 avril soir au Palais de la Présidence par le chef de l’Exécutif. Les élections législatives du dimanche prochain étaient au cœur de leurs échanges. Au sortir de l’audience, il s’est confié à la presse.

Le professeur de science politique, auteur et co-auteur de plusieurs lettres ouvertes au président de la République dans le cadre des élections législatives, est reçu en audience aux ultimes heures de la campagne électorale. Un tête à tête entre les deux personnalités sur la question a permis à chacun d’eux de se faire une idée de la situation et des éventuelles conséquences qui pourraient découler de l’une ou de l’autre des options.

--- Publicité---

Même si Victor Topanou ne veut pas dire au peuple béninois, du moins pour l’instant, si Patrice Talon l’a convaincu ou non, il affirme que les débats ont été très fructueux. « Il a tenté de me convaincre et d’emporter mon adhésion à son projet. Je ne vous dirai pas aujourd’hui s’il y est parvenu ou pas », a-t-il déclaré. Il invite, par la suite, le locataire de la Marina à expliquer davantage sa vision de la situation. Ce qui permettra, avoue-t-il, de fléchir certaines positions. A la question de savoir s’il allait voter le dimanche prochain, il demande aux journalistes de venir dans son centre de vote pour savoir s’il accomplira ou non son devoir civique. Toutefois, il a rassuré le chef de l’Etat qu’il n’appellera personne à la violence.

Le Professeur Victor TOPANOU reçu en audience par le Président Patrice TALON.En bon citoyen, le professeur compte voter le dimanche prochain

Publiée par Roméo Aklozo sur Vendredi 26 avril 2019

Il faut préciser que Victor Topanou est contre le projet de révision de la constitution que Patrice Talon a engagé dès son arrivée au pouvoir. Il a, pour la première fois dans l’histoire, marché aux côtés des forces de l’opposition le lundi 11 mars dernier pour dénoncer ce qu’ils appellent « le coup de force ». Ses différentes prises de position sont assez claires. Il ne partage pas le projet qui consiste à exclure l’opposition des élections législatives.

---Publicité---

3 commentaires

  1. Voilà ce qui m’énerve chez les policiens beninois aussitôt qu’il rencontre le chef, rien ne devient claire. Tout devient subitement le claire sombre. Monsieur Tokpanou vous admire tellement que je vous conseille fortement de pas vous prêtez à ce jeu. J’attends de vous une déclaration publique sur le contenu de votre entretien avec le chef de l’état. Ne pas le faire me démontrera que je me suis trompé sur votre probité et que finalement vous êtes pas différent des autres.

  2. Victor Tokpanou : faux jeux.
    Vousv n’etes pas clair aujourd’hui.
    Il ne faut pas nous induire en erreur.
    Cette votation doit simplement être boycottée car c’est l’image et la reputation de notre cher Benin notre chere patrie qui en patit.
    Deux choses essentielles.
    Pas de violence mais pas de votation non plus.

    Le Benin ne saurait aller dans le sens que lui demandent ses actuels dirigeants qui seront livrés et jugés pour leurs crimes contre la democratie, et contre un peuple.

    Resistons

    1. Donc pour dovenan, Tokpanou était clair hier hein… Vas prendre ses cours sur « ADOGO-THÉORIE » pour mieux comprendre. Mais en attendant, en plus de prêcher la non-violence, vas voter dimanche, et quitte dans cette affaire de Tokpanou.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité