Société

Bénin – Législatives 2019: la plateforme des Osc confirme deux pertes en vie humaine

Dans la nuit du dimanche 28 avril 2019, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia dans une déclaration de presse  a fait entendre qu’il n’y avait pas de perte en vies humaines à déplorer lors des différents incidents enregistrés lors du déroulement du vote pour l’élection des députés de la huitième législature. Une déclaration qui contredit celle de certaines organisation de la société civile dont la plateforme électorale des osc qui dénombre deux pertes en vie humaine.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Bénin – Législatives 2019: les premiers mots de Emmanuel Tiando au terme du vote[/su_heading]

--- Publicité---

Deux morts et plusieurs dégâts matériels. C’est le bilan fait en milieu de journée par la plateforme des organisations de la société civile qui a déployé des observateurs sur le terrain.  Un mort à Savè et un autre à Parakou. Un bilan que ne partage pas totalement le ministre de l’intérieur Sacca Lafia qui se réjouit lors de sa déclaration  du dimanche du fait qu’il n’ait pas eu de perte en vie humaine. Dans sa déclaration, le premier flic béninois n’a pas encore eu certainement toutes les informations du terrain.

En effet, dans leur déclaration préliminaire faite dans l’après-midi de ce lundi 29 avril 2019 dans la salle de situation électorale installée à la Marina Hôtel de Cotonou, les responsables de la plateforme électorale des organisations de la société civile ont mentionné à nouveau deux pertes en vie humaine sur les 206 incidents relevés sur le terrain par cette plateforme. Avec le dispositif mis en place dans la salle de situation où il y a plusieurs niveaux d’analyse et de validation des informations envoyées du terrain par les moniteurs déployés, la plateforme  confirme que des contacts ont été pris mêmes avec des agents de sécurité qui ont confirmé le décès de deux personnes lors des mouvements de protestations des populations.

Ainsi, selon les responsables de cette plateforme, il y a eu un décès enregistré à Bantè après un accrochage entre population et forces de l’ordre et un autre décès enregistré à Parakou suite à un accrochage entre militants des partis en lice.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité