Sport

CAN U17-Fraude sur âge: 6 joueurs épinglés par la CAF

La Confédération africaine de football a décidé de recaler plusieurs joueurs participant à la CAN U17, se tenant en ce moment même en Tanzanie. Six joueurs sont concernés : trois camerounais, un Guinéen et deux tanzaniens.

La CAN des moins de 17 ans, qui a débuté ce dimanche en Tanzanie, est déjà éclaboussée par plusieurs cas de tricherie sur l’âge. Au total six joueurs ont été épinglés lors du test d’éligibilité IRM, effectué au poignet en amont de la compétition qui se déroule du 14 au 28 avril en Tanzanie. La Confédération Africaine de Football les a ainsi exclus après que leurs tests IRM, effectués, ont prouvé qu’ils étaient «hors catégories d’âge».

--- Publicité---

Le précédent scandale au Nigeria

Trois Camerounais (Arc-en-Ciel Mintongo Mpal, Aliou Soulemanou Hendji et Camal Ryan Moumbagna), deux Tanzaniens (les noms n’ont pas été dévoilés) et un Guinéen (Alpha Boubacar) sont concernés. La Guinée, qui avait effectué des tests IRM au Maroc il y a quelques jours, avait recalé deux joueurs avant le début de la CAN.

Seuls les joueurs nés à partir du 1er janvier 2002 sont dans la possibilité de participer à cette compétition, qualificative pour la Coupe du Monde U17, qui aura lieu cette année au Brésil. Ce test IRM a été mis en place depuis mai 2018 suite au scandale lié au Nigeria, qui en 2017 avait été privé de la Coupe du monde U17 avec 26 joueurs trop âgés. Il est désormais imposé par le code disciplinaire de la CAF. Il est interdit aux sélections de remplacer les joueurs pris en fraude.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité