Côte d’Ivoire : pascal Affi N’Guessan « ne croyait plus que Laurent Gbagbo allait revenir »

Le débat autour du Front populaire ivoirien (FPI) continue de battre son plein. Dans un entretien sur TV5, le secrétaire général du parti (Gbagbo ou rien), Assoa Adou, est revenu sur la crise qui secoue la plateforme.

Le bras droit de Gbagbo n’est pas allé par quatre chemins pour souligner que le seul et vrai patron du FPI est l’ancien chef de l’Etat, Laurent Gbagbo. Pour lui , Affi N’Guessan a changé de direction depuis le départ en prison de Gbagbo et ne croyait plus en la lutte. « Il ne croyait plus que le FPI peut faire triompher ses points de vue. Il ne croyait plus que Laurent Gbagbo allait revenir », a-t-il révélé.

« Mais ceux qui ont cru et ont tenu la barre sont sur la voie de gagner. Donc les camarades du FPI sont toujours disposés à faire la réconciliation. Si nous disons que nous sommes prêts à faire la paix en Côte d’Ivoire, c’est que nous pouvons nous réconcilier avec nos anciens camarades pourvu qu’ils reconnaissent qu’ils se sont trompés et que Gbagbo est le président du FPI », a poursuivi Assoa.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus