PolitiqueVidéos

France: cinglante réponse d’Emmanuel Macron aux Gilets jaunes (vidéo)

Le président français Emmanuel Macron a répondu ce soir aux Gilets jaunes à travers une adresse à la Nation. S’il a semblé donner raison aux manifestants, il n’a pas non plus nié que ce sont les retraités et les familles monoparentales qui réclament justice et prospérité partagée.

Emmanuel Macron s’est prononcé ce soir pour répondre à tous les Français en général et aux Gilets jaunes en particulier. Très attendu par ces compatriotes, le président français a choisi les mots qu’il faut pour faire l’apologie des réformes engagées par son gouvernement. Il reste convaincu qu’il n’est pas question qu’on arrête ce qu’il a entamé depuis deux ans. « On ne s’est pas trompé de chemin », lance le chantre du mouvement la France en marche.

--- Publicité---

EN DIRECT. Suivez la conférence d'Emmanuel Macron sur BFMTV

EN DIRECT. Suivez les annonces de Macron sur BFMTV

Publiée par BFMTV sur Jeudi 25 avril 2019

Macron, caricaturant les revendications des différents manifestants, il fait savoir que ce sont les gens issus des familles monoparentales qui ont de difficultés à subvenir à leur besoin qui manifestent. En plus de ceux-là, poursuit Emmanuel Macron, les retraités dont les revenus sont négligeables ont besoin de léguer quelques choses à leurs progénitures. C’est pourquoi il tente de les comprendre dans leur lutte.

Toutefois, il entend réconcilier les milieux ruraux et urbain. L’administration doit aussi se réorganiser. C’est pourquoi dès le mois prochain, le premier ministre va donner une nouvelle orientation à l’administration pour qu’il y ait d’engouement autour des préfets. Les cantons, d’ici la fin du quinquennat, seront semblable à ceux du Canada, promet-il.

Réformes de la fonction publique

#DIRECT – Les annonces d'Emmanuel Macron après le Grand Débat

🔴 #DIRECT – Suivez les annonces d'Emmanuel Macron après le Grand Débat national en direct ⬇️

Publiée par FRANCE 24 sur Jeudi 25 avril 2019

En terme de recrutement, la fonction publique ne ressemble pas à ce que sont les Français. Le mode de recrutement et la formation qui est dispensée sont à craindre. Il faut repenser la formation pour qu’elle soit ouverte à tous. L’autre difficulté est la gestion des carrières. « Nous devons gérer différemment les carrières de nos fonctionnaires. On doit aussi mettre à l’épreuve nos jeunes fonctionnaires », déclare-t-il. On ne doit plus recruter systématiquement les jeunes qui sortent de l’université.

Les réformes fiscales étaient aussi au cœur de sa sortie médiatique. Déjà sur les réseaux sociaux, son adresse est différemment appréciée par les Français.

---Publicité---

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité