France: crash-test entre une voiture et une trottinette donne froid dans le dos (Vidéo)

Afin de sensibiliser les usagers aux dangers de la trottinette électrique, une compagnie d’assurance a organisé un impressionnant crash test qui simule un accident avec une voiture. Sans surprise, le véhicule réduit en bouillie le mannequin sur la trottinette.

Un faux accident réalisé ce vendredi 12 avril à Paris, dans un but pédagogique : le crash-test est censé sensibiliser aux risques d’accident et aux dangers encourus en cas d’imprudence. Lancée à 50 km, la Twingo noire freine brusquement avant de percuter un mannequin embarqué sur une trottinette électrique. Le choc est violent, le mannequine est projeté 17 mètres plus loin, rapporte France Bleu.

YouTube video

La tête du mannequin vient s’écraser sur le pare-brise de la voiture. « Le choc est ultra-violent. J’arrive à entendre le fracas de la tête du mannequin dans le véhicule. Les jambes ont percuté le capot, et ensuite le corps est venu s’écraser sur le pare-brise. On a un trou sur le pare-brise, on voit encore des cheveux. Dans ce cas de figure, il y 95 % de risque qu’il soit mort sur le coup », a réagi Pascal Dragoto, le pilote professionnel au volant de la voiture, cité par France Bleu.

Des conduites souvent imprudentes

Le mannequin, sans équipement de protection, portait un casque audio et avait grillé une priorité à droite. Une situation qu’on retrouve dans les grandes villes. « Il y a une forme de naïveté autour de la trottinette électrique, on n’est pas toujours conscient qu’on est vulnérable », estime auprès de France Bleu, Cécile Lechere, en charge de la prévention des risques routiers à la MMA, assureur organisateur du crash test.

Les consignes de sécurité peu adaptées aux services de free floating

Si l’on se reporte aux derniers chiffres de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), qui datent de 2017, 284 personnes ont été blessées et cinq tuées, à trottinette et en rollers, nous rapporte Franceinfo.

Pour se protéger face aux risques d’accident, il est recommandé de (bien entendu) respecter les règles de conduite, de porter un casque et des gants. Des consignes rarement respectées, et des équipements malheureusement peu adaptées aux services en libre-service.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus