L’Afrique met en place la plus grande zone de libre-échange au monde

Avec la ratification de la Gambie, une nouvelle zone de libre-échange africaine massive est en train de naître, a déclaré mardi 02 mars un haut responsable de l’Union africaine.

La zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA) «est en train de naître et est une étape prête pour le lancement de sa phase opérationnelle en juillet de cette année », a écrit sur Twitter Albert Muchanga, commissaire au commerce et à l’industrie de l’Union africaine. «Le travail de l’AfCFTA sur les règles d’origine; concessions tarifaires, paiements et colonies de peuplement; barrières non tarifaires; et les informations commerciales sont les autres étapes et progressent également très bien pour le lancement », a-t-il ajouté.

L’accord fera de l’Afrique la plus grande zone de libre-échange au monde créée au nombre de pays participants depuis la création de l’Organisation mondiale du commerce en 1995. Cela créera un marché de 3 000 milliards de dollars et un marché de 1,2 milliard de personnes sans aucun droit de douane ni restriction à la frontière. Le commerce intra-africain représente environ 16% du commerce total du continent, selon l’Union africaine, et pourrait augmenter de moitié dans le cadre de l’ALECA.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus