Le Sénégal bientôt un régime présidentiel

Dans sa déclaration de ce samedi 6 avril 2019, le premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne reconduit dans le gouvernement Macky II, a annoncé officiellement que le Sénégal « va supprimer le poste du premier ministre » afin de passer au régime présidentiel.

Réélu pour un second mandat de 5 ans, le président Macky Sall avait annoncé des reformes institutionnelles. Sans surprise, il vient d’en faire une qui ne reste plus qu’à être actée. En effet, le poste du premier ministre dirigé depuis 7 ans par Mahammad Boun Abdallah Dionne fraîchement reconduit ce samedi 6 avril 2019 dans le gouvernement Macky II sera supprimé dans un futur proche au profit d’un poste du secrétaire général de la présidence qui sera directement rattaché à la présidence de la République. Ce qui veut dire que le Sénégal va bientôt entrer dans un régime présidentiel où, le gouvernement sera directement dirigé par le chef de l’État. Ce n’est pas la première fois qu’un Président du Sénégal supprime le poste de Premier ministre. Léopold Senghor et Abdou Diouf l’ont fait après la crise de 1962, avec l’éviction de Mamadou Dia, alors président du Conseil et en 1983, avec le départ d’Habib Thiam.

A noter que Mahammad Boun Abdallah Dionne cumule actuellement avec ses fonctions du premier ministre, les fonctions du secrétaire général de la présidence et celles du ministre d’Etat.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus