Prince, duc ou lord? Des détails sur le titre du « Royal baby » de Meghan Markle et Harry

Entre avril et début mai 2019, la duchesse Meghan Markle donnera naissance à son premier enfant avec le prince Harry. Mais à quelques jours de cet événement heureux pour la famille royale britannique, beaucoup se demandent la place qu’occupera le « Royal baby » au sein de la maison de Windsor.

Après leur grandiose et royal mariage le 19 mai 2018, Meghan Markle et le prince Harry ont annoncé en octobre 2018 qu’ils attendent leur premier enfant qui sera né au printemps prochain. Mais la question qui taraude les médias britanniques est de savoir si le « Royal baby » pourra un jour occuper le trône chauffé depuis maintenant 67 ans et des poussières par Elizabeth II ? Pourra t-il naturellement prendre sa place dans l’ordre de succession? Pour y arriver, il faudrait selon RTL, une série de catastrophes ou d’abdications pour que la fille ou le fils aîné(e) du duc et de la duchesse de Sussex devienne monarque.

Le média rappelle que « le prince Harry est actuellement sixième dans l’ordre de succession. Il ne pourrait devenir roi que si son père Charles, son frère William et ses neveux et nièce George, Charlotte et le petit dernier Louis venaient à mourir avant lui ou abdiquaient ». Par conséquent, son futur enfant avec Meghan Markle sera donc septième dans l’ordre de succession au trône.

Prince, duc ou lord?

Selon la première règle proposée par RTL, l’enfant de Meghan et Harry ne pourra pas être prince ou princesse comme ses cousins George, Charlotte et Louis. Pour cause,  ces titres royals sont réservés aux descendants directs de la ligne principale de succession. Toutefois, la reine Elisabeth II a la possibilité d’embrouiller les cartes en faisant le choix de lui donner ce titre ou alors. De leur côté, entre la tradition, la modernité ou l’égalité entre cousins, Meghan et Harry semblent parfaitement heureux de le faire « simplement » appeler « Lord » ou « Lady ».

A en croire la même source, Si Harry et Meghan venaient à avoir une fille, elle ne pourrait pas – avec les règles actuelles qui ne sont pas inscrites dans le marbre – être duchesse et transmettre le titre de duc à son mari. De toutes les façons, ces règles pourraient changer si la reine Elizabeth II, Charles ou William le décidaient.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus