RDC: l’ex-président de l’assemblée provinciale de Kinshasa mis en détention provisoire

L’ancien président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa Roger Nsingi, a été arrêté ce vendredi 05 avril aux alentours de 04 heures du matin. Accusé de détournement de six véhicules officiels, Roger Nsingi est placé en détention provisoire au commissariat provincial de la police de Kinshasa.

Roger Nsingi est depuis ce matin placé en détention provisoire au commissariat provincial de la police de Kinshasa. L’ancien président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa est accusé de détournement de six véhicules officiels. Selon le Général Sylvano Kasongo commissaire provincial de la police à Kinshasa, il est reproché à Roger Nsingi d’avoir confisqué illégalement les jeeps de l’Assemblée provinciale. « Il a été interpellé et est maintenant sous procès-verbal parce qu’il lui est reproché d’avoir confisqué illégalement les jeeps de l’Assemblée provinciale. Sur six véhicules, il en a remis deux et il en reste quatre. Cela doit donner des leçons à tous les autres qui détiennent les biens de l’Etat. Ils doivent les rendre », a expliqué Sylvano Kasongo joint au téléphone par deskeco.com.

Aux dires du commissaire, l’ancien président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa avait été entre temps rendre les véhicules d’Etat. C’est face à son refus de rendre les biens d’Etat que la police s’est rendue chez lui avec un mandat de perquisition. Le Général Sylvano Kasongo indique que la libération de Roger Nsingi sera conditionnée par la restitution de quatre autres véhicules qu’il détient encore.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus