Soudan : le président Omar el-Béchir rend le tablier

Le président soudanais Omar el-Béchir au pouvoir depuis 1989, a démissionné d’après plusieurs sources gouvernementales.

La grande mobilisation populaire qui secoue le Soudan depuis près de 100 jours aura eu raison de son fauteuil. Le chef de l’État Omar Al Bashir a démissionné selon des sources gouvernementales. Ces sources évoquent des consultations en cours pour mettre en place un conseil de transition pour diriger le pays. Une information appuyée par la télévision nationale saoudienne Al-Arabiya qui a diffusé l’information avec réserve : « le président Al-Bachir aurait quitté le pouvoir, une information non confirmée à ce stade », a annoncé pour sa part la chaîne nationale.

Pendant ce temps, des soldats soudanais ont mené jeudi un raid à Khartoum dans les locaux d’un groupe lié au Parti du Congrès National (NCP) du président Omar el-Béchir, contesté par la rue depuis des mois, ont rapporté des témoins. En outre, l’armée a fait savoir, dans la matinée, qu’elle allait faire une « déclaration importante ».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus