Soudan: le prochain exécutif sera «un gouvernement civil»

Alors que les manifestations font de plus en plus rage au Soudan après la destitution du président Omar El-Bechir, le nouveau pouvoir militaire assure que le futur exécutif sera «un gouvernement civil».

Le Soudan s’apprête à entrer dans une nouvelle ère après trois décennies d’autocratie fermement dirigée par le président Bachir parvenu au pouvoir en 1989 par un coup d’Etat militaire. Jeudi 11 avril, l’armée a destitué l’homme fort du régime et l’a mis aux arrêts en résidence surveillée et ne sera pas extradé.

« J’annonce, en tant que ministre de la Défense, la chute du régime et le placement en détention dans un lieu sûr de son chef », a confirmé le ministre soudanais de la Défense, Awad Ahmed Benawf sur la télévision d’Etat.

Ce vendredi, le nouveau pouvoir militaire assure que le futur exécutif sera «un gouvernement civil». Les autorités déclarent aussi qu’elles vont dialoguer avec toutes les «entités politiques».

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus