Algérie: la police recule devant les manifestants qui réclament la tête du patron de l’armée

Des milliers d’Algériens ont fait pression vendredi 17 mai contre la police dans la capitale pour s’unir au centre de manifestations de masse contre l’élite dirigeante du pays.

Pendant des heures, la police anti-émeute a empêché les manifestants de se rendre au mythique bureau de poste central. Des responsables ont évoqué des problèmes de sécurité, mais ils ont finalement cédé sous la pression de la foule. «Honte à vous, officiers de police», ont crié les manifestants, alors que la tension montait, provoquant quelques échauffourées mais aucun blessé grave. Environ une douzaine de personnes ont été aidées par des volontaires, la majorité s’est évanouie à cause de la chaleur et du jeûne pendant le Ramadan. Les manifestants agrippant le drapeau algérien et brandissant des pancartes de fabrication artisanale étaient bien plus nombreux que la police anti-émeute, portant un casque bleu et une armure corporelle.

Alger: Des manifestants se sont rassemblés devant le bureau de poste principal pour une manifestation contre le gouvernement algérien vendredi. — AFP

Bien qu’aucun chiffre officiel n’ait été donné pour le rassemblement de vendredi, celui-ci semblait comparable aux énormes manifestations organisées depuis la fin février. Outre la manifestation à Alger, des rassemblements ont eu lieu dans tout le pays, y compris dans les villes d’Oran et de Constantine, a rapporté le site d’information TSA. Manifestant initialement contre le président Abdelaziz Bouteflika, en difficulté, pour un cinquième mandat, depuis son départ le mois dernier, les manifestants ont tourné leur attention vers ceux qui sont toujours au pouvoir et qui entretiennent des liens avec l’ancien dirigeant. «Gaid Salah, partez!», ont crié les manifestants contre le chef de l’armée, tandis que d’autres criaient: «Aucun État militaire». Ancien loyaliste de Bouteflika et principal agent financier, Ahmed Gaid Salah a apporté son soutien à l’élection présidentielle prévue pour le 4 juillet.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus