Société

Brunéi: le sultan Hassanal renonce à la peine de mort en cas d’homosexualité et d’adultère

Le sultan Hassanal Bolkiah a déclaré dimanche que le moratoire sur la peine de mort appliqué par Brunei serait prolongé après l’instauration d’un nouveau code pénal s’appuyant sur la charia et prévoyant la peine capitale pour homosexualité ou adultère.

La décision de l’ancien protectorat britannique d’établir dans un nouveau code pénal la sodomie, l’adultère et le viol comme des crimes passibles de la peine de mort, par lapidation ou coups de fouet, avait provoqué un tollé de la communauté internationale, notamment des Etats-Unis et de la France.

«Je suis conscient qu’il y a beaucoup de questions et de malentendus à propos de l’entrée en vigueur [du code pénal basé sur la charia – la loi islamique]. Une fois que ceux-ci seront éclaircis, le bien-fondé de cette loi sera évident», a dit Hassanal Bolkiah dans un discours prononcé avant le début du jeûne du ramadan.

Le moratoire appliqué de facto par Brunei depuis 1957, date de la dernière exécution dans le pays, «sera aussi appliqué aux cas relevant (du nouveau code pénal) qui offre un champ plus large pour des remises de peine», a ajouté le sultan.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité