Politique

Cameroun: Paul Biya est « prêt à dialoguer » avec les séparatistes anglophones

Le président Paul Biya se dit prêt à organiser un dialogue pour résoudre la crise anglophone au Cameroun. C’est ce qui ressort de la visite à Bamenda, dans la région du Nord-ouest, du Premier ministre, Joseph Dion Nguté.

« Le président m’envoie dire aux populations du Nord-ouest que, hormis la séparation et la sécession, tout sujet politique peut être discuté et il se prépare à le faire « , a annoncé le Premier ministre Joseph Dion Ngute, en tournée dans les régions anglophones depuis jeudi.

--- Publicité---

Sa motivation principale est de résoudre le conflit séparatiste qui sévit depuis bientôt 3 ans dans cette partie du pays mais les seuls points à ne pas discuter sont la séparation et la sécession, a ajouté le chef du gouvernement.

De la crise sociale à un conflit armé

Depuis les premières manifestations des avocats anglophones fin 2016, pour protester contre l’inexistence, dans leur pays, d’une version anglaise des principaux textes de loi et demander la création d’un nouveau barreau spécifique, Yaoundé s’était montré peu ouvert à un dialogue pour prendre en compte les revendications exprimées par une large part de l’opinion publique anglophone sur la question de la forme de l’Etat.

Les enseignants s’étaient également joints à la grogne des avocats pour demander une meilleure prise en compte de leur langue. La crise sociale qui a commencé en novembre 2016 s’est transformée en conflit armé depuis octobre 2017.

Plusieurs petits groupes armés réclament l’indépendance des deux régions anglophones du Cameroun, frontalières du Nigeria.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité