Donald Trump menace: Si Téhéran « veut se battre », ce sera « la fin officielle de l’Iran »

Une montée des tensions entre l’Iran et les États-Unis fait craindre depuis quelques semaines un nouveau conflit dans la région. Le président américain, dans son dernier tweet, a évoqué une possibilité d’attaque iranienne contre des intérêts américains. Le ministre iranien des affaires étrangères a cependant minimisé la possibilité d’une nouvelle guerre dans la région.

Le président américain Donald Trump a menacé l’Iran de destruction dimanche en cas d’attaque contre des intérêts américains. « Si l’Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l’Iran. Plus jamais de menaces à l’encontre des États-Unis », a lancé Donald Trump sur Twitter.

https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1130207891049332737

La tension monte encore d’un cran

Les tensions entre Washington et Téhéran se sont exacerbées, alors que les États-Unis ont annoncé le déploiement dans le Golfe du porte-avions Abraham Lincoln et de bombardiers B-52, invoquant des « menaces » de la part de l’Iran. Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a cependant minimisé samedi la possibilité d’une nouvelle guerre dans la région. À l’issue d’une visite en Chine, le ministre iranien s’est dit « certain (…) qu’il n’y aurait pas de guerre puisque nous ne souhaitons pas de conflit et puisque personne ne se fait d’illusion quant à sa capacité à affronter l’Iran dans la région », a rapporté l’agence officielle Irna.

Les relations américano-iraniennes sont au plus bas depuis que le président Trump a décidé, il y a un an, de se retirer de l’accord international conclu en 2015, visant à limiter le programme nucléaire iranien en échange d’une levée des sanctions contre Téhéran, et depuis le rétablissement des sanctions économiques américaines contre l’Iran, en novembre dernier.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus