Sport

Espagne – Matches truqués: arrestations en série de footballeurs

En Espagne, la police a procédé dans la matinée de ce mardi 28 mai 2019 à l’arrestation de plusieurs footballeurs espagnols. Il s’agit d’une opération anticorruption dans le milieu du football.

Apres une plainte déposée par la Liga il y a un an, suite à des soupçons autour du match Huesca-Tarragone (0-1) du 27 mai 2018, Javier Tebas, le président de la Liga, a fait de la lutte contre le truquage de matches l’une de ses priorités. Et déjà, on peut pousser un ouf de soulagement eu égard les résultats obtenus avec « l’opération anti-corruption dans le milieu du football espagnol ».

--- Publicité---

En effet, plusieurs footballeurs, dont deux anciens joueurs du Real Madrid, Raúl Bravo, soupçonnés d’être le cerveau de l’organisation, et Borja Fernández, ainsi que Agustín Lasaosa, le président de Huesca, 19e de la dernière Liga, ont été arrêtés dans le cadre de cette opération. On leur reproche d’avoir truqué des matches dans le but d’obtenir des bénéfices financiers à travers des paris sportifs. Selon l’Equipe, outre Bravo, considéré comme le chef présumé de la bande, et Fernandez, qui vient de finir sa carrière à Valladolid, ont été placés en garde à vue Samu Saiz (prêté par Leeds à Getafe en deuxième partie de saison), Inigo Lopez (Deportivo La Corogne) et l’ancien joueur Carlos Aranda (Murcie, Saragosse…) mais aussi, Agustin Lasaosa, le président de Huesca, club qui vient de descendre en D2, et Juan Carlos Galindo, le chef des services médicaux de la même équipe. Les personnes soupçonnées sont notamment accusées d’appartenance à une organisation criminelle, corruption et blanchiment, selon les médias.

En rappel, Raul Bravo et Borja Fernandez ont même joué dans l’équipe des Galactiques du Real Madrid au début des années 2000.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité