Laurent Gbagbo: la CPI négocie un renouvellement de son titre de séjour

La cour pénale internationale (CPI) a réagi sur l’expiration du titre de séjour de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo en Belgique.

La CPI a indiqué que le greffe est déjà en relation avec les autorités belges en ce qui concerne le renouvellement du titre de séjour de Laurent Gbagbo, ont rapporté les confrères de Koaci qui ont contacté l’institution. «Concernant la mise en liberté sous conditions de M. Gbagbo, et votre question sur le titre de séjour : il s’agit d’une procédure normale concernant le permis de séjour en Belgique, qui est renouvelé tous les 3 mois. Le Greffe de la CPI est en contact avec les autorités belges de façon régulière et est confiant que ce permis sera renouvelé », a assuré au média, le porte-parole de la CPI, Fadi El Abdallah.

Selon la même source, les juges de la chambre préliminaire de la Cour ne devraient plus tarder à déposer « la version écrite de la décision » pour la suite de la procédure. Elle rappelle aussi que « le Procureur aura 30 jours par la suite pour décider d’interjeter appel ou non ». Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés par la Chambre préliminaire de la CPI pour insuffisance de preuves contre eux. Ils étaient tous les deux accusés de crimes de guerre et crime contre l’humanité commis lors de la crise postélectorale de 2011 en Côte d’Ivoire. Malgré la contestation du bureau du procureur, ils ont été libérés en février par la chambre d’appel mais sous conditions en attendant le rapport des juges pour un éventuel appel de Bensouda Fatou.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus