A la UneEnvironnement

« L’impact du changement climatique est plus dramatique et plus dévastateur en Afrique »

[better-ads type= »banner » banner= »188807″ campaign= »none » count= »2″ columns= »1″ orderby= »rand » order= »ASC » align= »center » show-caption= »1″][/better-ads]

« Financer le développement et l’action climatique en Afrique ». C’est le nouveau défi commun des Nations Unies (ONU) et de l’Union Africaine (UA). Le 06 mai 2019, à l’issue d’une réunion plénière de la Conférence ONU-UA, Antonio Guterres a appelé à un « bond en avant » dans le financement du développement et de l’action climatique en Afrique, le continent le plus en proie à l’impact dramatique et dévastateur du changement climatique.

--- Publicité---

Lors d’un point de presse le 06 mai 2019, le Secrétaire général de l’ONU a souligné l’alignement des plans respectifs des Nations Unies et de l’Union africaine sur la voie d’un développement économique inclusif et respectueux de l’environnement : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 des Nations Unies et l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

La bataille commune à laquelle les deux organisations sont confrontées, a-t-il insisté, est d’obtenir le financement nécessaire au développement, en particulier de l’Afrique. Antonio Guterres a déclaré que le développement constituait un « préalable fondamental » à un monde plus pacifique et à une migration bien gérée, et que, par conséquent, un financement accru est « dans l’intérêt de toute la communauté internationale ».

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Rapport sur la Biodiversité: 17 chiffres inquiétants sur le dangereux déclin de la nature[/su_heading]

En ce qui concerne le changement climatique, le Secrétaire général de l’ONU a averti qu’il fallait plus d’ambition, car « nous ne gagnons pas la bataille » et l’Afrique est touchée de manière disproportionnée. « Le continent africain ne contribue pratiquement pas au changement climatique, mais c’est une des régions du monde où l’impact du changement climatique est le plus dramatique et le plus dévastateur », a indiqué Antonio Guterres.

Dans un communiqué conjoint, les Nations Unies et l’Union africaine saluent la « coopération et la collaboration étroites entre les deux organisations », et s’engagent à continuer de collaborer étroitement pour résoudre les problèmes de paix et de sécurité et pour solutionner les défis de développement durable en Afrique.

Le communiqué a annoncé un Sommet de l’ONU sur l’action pour le climat, qui se tiendra en septembre, comme « essentiel pour mobiliser les partenariats et les ressources nécessaires » à la réalisation des objectifs internationaux en matière de lutte contre le changement climatique, et a souligné l’accord des dirigeants des deux organisations pour renforcer leur coopération en matière d’adaptation au changement climatique en prévision du Sommet et au-delà.

[better-ads type= »banner » banner= »188807″ campaign= »none » count= »2″ columns= »1″ orderby= »rand » order= »ASC » align= »center » show-caption= »1″][/better-ads]

 

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité