Soudan: grève générale de deux jours pour mettre pression sur l’armée

L’Association des professionnels soudanais (ASP) a appelé vendredi 24 mai à une grève générale de deux jours afin de faire pression sur le conseil militaire qui refuse de céder la direction du Conseil souverain aux civils.

Les discussions autour du conseil de direction collégial sont bloquées depuis plus de deux semaines, maintenant, le Conseil militaire de transition (TMC) et les Forces pour la liberté et le changement (FFC) revendiquent à la fois la présidence et la majorité des sièges du Conseil. Dans un communiqué publié vendredi, l’ASP qui a supervisé les manifestations de plus de 4 mois qui ont renversé le régime d’Omar al-Bashir a annoncé une série d’actions pour mobiliser la rue soudanaise avant une grève générale mardi. « A ce moment de la vie du pays, il n’y a plus d’alternative à l’arme de la grève générale pour rectifier le cours de la révolution et terminer le voyage que nous avons commencé », a encore souligné le communiqué.

Selon le communiqué, la grève générale de deux jours se terminera jeudi, alors que la SPA envisage d’organiser des manifestations nationales dans la capitale, Khartoum et dans les autres régions, afin de démontrer le soutien populaire à un régime dirigé par des civils pendant la période de transition de trois ans. Le conseil militaire dit qu’il veut s’assurer que la transition dirigée par des civils sera complète et conduira au rétablissement du régime démocratique au Soudan. Mais l’opposition dit qu’elle veut que l’armée soit chargée de la sécurité et de la protection des frontières, laissant ainsi les affaires publiques aux politiciens. En outre, des analystes de Khartoum soulignent la méfiance croissante qui règne entre l’opposition civile et l’armée, soupçonnée d’être infiltrée par les islamistes.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus