Togo – Révision de la Constitution: Faure Gnassingbé peut rester au pouvoir jusqu’en 2030

Les députés togolais ont adopté tard ce mercredi, la loi qui introduit dans la constitution la limitation du mandat du président de la république à cinq ans renouvelable une fois. Mais, les mandats déjà réalisés et ceux en cours ne seront pas pris en compte.

Les députés togolais ont procédé mercredi nuit à l’adoption de la révision de la Constitution. Il s’agit d’une modification qui touche 29 articles de la loi fondamentale. La réforme votée à l’unanimité par l’ensemble des 90 députés présents à l’hémicycle limite à deux termes de 5 ans le mandat du Président de la République. Les mandats des députés et des membres de la Cour constitutionnelle sont également limités.

Le texte voté consacre un mandat de 5 ans pour le président de la République renouvelable une seule fois. Il consacre un mode de scrutin à deux tours pour l’élection présidentielle. Toutefois, les mandats déjà réalisés et ceux en cours ne seront pas pris en compte dans l’application des nouvelles modifications constitutionnelles.

Ainsi, Faure Gnassingbé au pouvoir depuis 2005 après des élections controversées pourra se représenter à la fin de son mandat actuel de 5 ans qui prendra fin en 2020. Ce qui signifie qu’après la fin du mandat actuel, le chef de l’Etat togolais pourrait briguer deux autres mandats et rester au pouvoir jusqu’en 2030.

Le mandat des députés est de 6 ans renouvelable 2 fois. De même, le mandat des membres de la Cour constitutionnelle est également de 6 ans renouvelable une seule fois.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus