Société

Afrique du sud: sous pression, les autorités annulent deux concerts de Koffi Olomidé

Les concerts du célèbre chanteur congolais Koffi Olomidé n’auront pas finalement lieu en Afrique du sud comme prévu. Une pétition lancée contre l’artiste a porté ses fruits.

Le passé sombre de Koffi Olomidé serait-il en train de le rattraper ? Evidemment la réponse est positive. En effet, le congolais est interdit de poser ses valises en Afrique du sud. Et pour cause, les deux établissements censés accueillir ses prestations ont fait marche arrière, après qu’un collectif d’associations de lutte contre les violences faites aux femmes ait lancé une pétition en ligne et saisi le gouvernement sud-africain qui n’a pas tardé à réagir.

--- Publicité---

Selon Jeune Afrique, la pétition s’adressait non seulement aux propriétaires des deux endroits mais encore au ministère sud-africain des Affaires intérieures. « Nous, les signataires, demandons au ministère d’empêcher Koffi Olomidé d’entrer sur le territoire sud-africain », peut-on notamment lire parmi les doléances du collectif Stop Koffi Olomidé composé de 39 organisations féministes et associations de la société civile sud-africaine dédiées à la lutte contre les violences faites aux femmes et les violences liées au genre.

Hormis le ministère des affaires intérieures,  la porte-parole du collectif fait savoir qu’un courrier a été adressé à présidence de la république et qu’une réponse immédiate leur est parvenue. L’étoile de la rumba fut condamnée en France à deux ans de prisons avec sursis pour « atteintes sexuelles sur mineure » de moins de 15 ans et contraint de verser 5 000 euros à cette dernière au titre de préjudice moral.

En 2016 le Kenya l’avait expulsé de son territoire après l’agression de l’une de ses danseuses à l’aéroport de Nairobi. Aujourd’hui, le musicien de 62 ans perd cher le prix ses actes peu catholiques : ces concerts des 29 et 30 juin au Cap et à Johannesburg sont annulés.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité