Attaques au Mali: un commando massacre 41 personnes au centre du pays

Au Mali, deux localités du centre du pays ont été la cible d’une attaque dans la soirée de ce lundi 17 juin. Quelques jours après le massacre de Dogon, plusieurs personnes périssent dans cette nouvelle attaque.

Le Mali subit ces derniers jours de nombreuses attaques des groupes terroristes. En effet, le village de Yoro et de Gangafani 2 ont été rasés par un commando non identifié qui était en cavale à moto dans la localité. Selon le Maire de Yoro, Issiaka Ganame, 24 personnes sont mortes sur son territoire et 17 autres ont péri à Gangafani 2.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Mali : après le massacre de Sobane Da, le président IBK se rend sur les lieux [/su_heading]

Cette partie du pays est la cible de nombreuses attaques et violences interethniques ces derniers mois. La semaine écoulée, d’autres massacres ont mis en deuil les habitants de Dogon. La recrudescence de ces attaques relance le débat sur la véritable supranationalisation de la force multinationale du G5 sahel censée réduire la force de frappe des terroristes.  Ces derniers mois, le Niger, le Mali et Burkina Faso ont subi la terreur des groupes armés.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus