Bénin – accession au trône Agoli-Agbo: des chefs traditionnels clarifient et mettent en garde

Suite au décès de défunt roi Dédjalagni qui siégeait cumulativement sur le trône des Agoli-Agbo et celui du roi d’Abomey, et comme l’exige la tradition, un nouveau roi a désormais la responsabilité de conduire la destinée des Agoli-Agbo. Mais le processus de son accession au trône a été suspendu par le préfet du département du Zou. Le motif, des protagonistes protestent contre l’accession au trône du roi Alomankou Agoli-Agbo. Pour lever un coin de voile sur la situation et la suite du processus, des chefs traditionnels de la lignée royale ont, dans un entretien accordé à Bénin Web Tv, clarifié la situation et mise en garde les protagonistes contre le non-respect du protocole royal.

 

Du lever du jour à la succession en passant par les polémiques et les contestations, les chefs de cultes Dah Loh Kpodopnon Alladaho Logon, Nanyé Houandjéli; et Dada Agassounon Enangnondédji Dit Ahonado ont, dans un entretien accordé à Bénin Web Tv, levé un coin de voile sur le processus de succession avant de mettre en garde les protagonistes contre le non-respect du protocole royal. Les trois chefs traditionnels ont expliqué que les rituels et tout ce qui entrent dans le cadre de l’accession du roi Alomakou au trône Agoli Agbo ont été accompli contrairement à ce que dénoncent les autres protagonistes. C’est pourquoi, dans son intervention, Dada Agassounon Enangnondédji Dit Ahonado a humblement invité les uns et les autres à travailler de commun accord avec le nouveau roi.

Pour les chefs de cultes Dah Loh Kpodopnon Alladaho Logon, Nanyé Houandjéli; et Dada Agassounon Enangnondédji Dit Ahonado, il est impossible de reprendre le processus de succession car, selon le protocole royal, « un lever du jour reste un lever du jour, le même jour ne se lève jamais deux fois « .

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus