Bénin – Accession au trône Agoli-Agbo: des protagonistes défient le préfet Firmin Kouton

Par arrêté préfectoral, le Préfet du département du Zou, Firmin A. Kouton a interdit toutes les activités liées à l’intronisation du roi Agoli-Agbo lundi 27 mai 2019. Mais la note semble ne pas être respectée par certains protagonistes.

Suite à l’arrêté préfectoral N°12/058/PDZ/SG/SG portant suspension du processus de succession au trône de la lignée Agoli-Agbo à Abomey en date du 27 mai 2019, le roi Alomankou Agoli-Agbo qui a succédé à Feu Dah Dédjalagni Agoli-Agbo, a dans une note adressée au préfet dénoncé le non respect de sa décision. «Au regard du désaccord grave qui entoure le processus de la succession au trône de la lignée Agoli-Agbo de la dynastie royale d’Abomey, la poursuite de toutes les cérémonies engagées dans le Palais de ladite lignée dans ce cadre est interdite jusqu’à nouvel ordre», ordonnait le préfet dans son arrêté. «Les protagonistes membres de la lignée sont conviés à poursuivre le processus sous la direction du Palais central d’Abomey et sous l’autorité du Roi Kefa Sagbadjou Glèlè», a-t-il conseillé aux différentes parties.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Bénin: le roi Agoli-Agbo brise le silence sur les remous de son accession au trône (vidéo) [/su_heading]

Le roi Alomankou dénonce un simulacre d’AG

« Le samedi 8 juin s’est tenu un simulacre d’assemblée générale de famille » informe le roi Agoli Agbo.  Pour lui, cette séance s’est déroulée entre un même camp contre un autre et dont tous les participants ne signaient pas Agoli -Agbo et ne peuvent nullement amener la paix et la quiétude dans la famille. « Cela risque de diviser à jamais notre famille. Et pour légitimer leur coup, ils ont engagé un huissier de justice qui était présent sur les lieux. » a t-il dénoncé.

A en croire la note adressée au préfet, les organisations et comité existants de la famille avant son accession au trône ne sont plus crédibles et ne peuvent plus décider au nom de la famille. « Pour cette raison, je souhaiterais que toutes les réunions de familles soient toujours organisées avec les deux protagonistes sous la direction du palais central et sous l’autorité du roi Kefa Sagbadjou Glèlè, comme le précise votre arrêté préfectoral portant suspension du processus de succession au trône de la lignée Agoli-Agbo à Abomey en date du 27 mai 2019 dans son article 2 » va t-il proposer.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Bénin – Accession au trône Agoli-Agbo: des Membres de la lignée royale réagissent aux remous (vidéo) [/su_heading]

Le roi Agoli Agbo n’a pas fait dans la dentelle pour attirer l’attention des uns et des autres sur le fait que « les décisions prises par ces organisateurs le 8 juin 2019 n’engagent qu’eux et ne sont pas crédibles tant que cela ne respecte pas l’arrêté préfectoral. »

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus