Bénin – échauffourées de Tchaourou: bilan côté civil toujours inconnu

Les autorités béninoises peinent à connaître le bilan exact suite aux échauffourées de Tchaourou et régions. Elles avouent avoir des difficultés à dresser le tableau des blessés et éventuellement des morts dans le rang des populations civiles. Le seul bilan que le ministère de l’intérieur détient, encore que c’est une estimation, est celui des forces de sécurité et de défense.

Une cinquantaine de blessés dont dix graves ont été dénombrés parmi les forces de sécurité et de défense déployées à Tchaourou, Savè et environs pour maîtriser la foule qui a manifesté pendant pratiquement une semaine. Le vendredi 14 juin dernier, le ministre de l’intérieur, Sacca Lafia, a évoqué une trentaine d’hommes en arme blessés. C’es sans compter avec une certaine presse qui l’a contredit en publiant une cinquantaine de blessés. Le samedi, le ministère a reconnu que le nombre dépasse réellement la trentaine et a confirmé une cinquantaine sans être très précis sur le chiffre.

Chose curieuse, ce lundi 17 juin sur l’émission matinale « Actu matin » de Canal3, le conseiller technique à la sécurité du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique a répondu au journaliste qu’il leur est difficile de dresser un bilan du côté de la population. Raison évoquée, les populations et les chasseurs recrutés se sont mélangés au point où il est difficile pour les services du ministère de distinguer les uns des autres pour dresser un bilan.

Il rassure tout de même qu’il n’a pas eu de mort.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus