Bénin: la réaction de Nourou Dine Saka Saley aux propos de Dangoté

Nourou Dine Saka Saley, juriste de son état, reste fidèle à sa ligne de conduite. Après les propos tenus par le richissime homme du continent africain et la réplique des Béninois sur la toile, l’homme politique qui critique mais fait aussi des propositions s’est servi de sa page Facebook pour analyser les différents discours et envisager la voie de rédemption.

Pour Nourou Dine Saka Saley, se fâcher et vouer Dangoté aux gémonies est la preuve tangible de ce que les Béninois sont prêts à vulgariser la contrebande. Sinon, écrit-il, la meilleure réponse qu’on devrait servir à celui qui opère dans plusieurs secteurs tant dans son pays qu’ailleurs, est de prouver que le Bénin peut bel et bien produire et vendre au Nigéria légalement. Malheureusement, déplore-t-il, les réactions de ses concitoyens ne vont pas dans ce sens-là.

Il conseille au décideurs du Bénin de ne pas rentrer dans une guerre économique avec le Nigéria surtout « qu’on est en situation de dépendance« . A moins qu’on est prêt à« tenir sur la durée et la dureté de la riposte économique« , suggère-t-il. Pour lui, si Aliko Dangoté arrive à parler en ces termes, c’est, croit-il savoir, parce que le pouvoir politique a déjà pris des décisions qui seront mises en pratiques très prochainement. Il revient donc aux décideurs béninois de prendre la mesure de la situation.

Il faut rappeler que déjà en 2018, les deux chefs d’Etat, Patrice Talon et Muhamadu Buhari ont convenu de la mise sur pied d’un comité conjoint de la lutte contre la contrebande qui ruine énormément les deux pays. Mais depuis lors, rien n’y fit, selon certaines sources.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus