Bénin: le risque d’exclusion de potentiels candidats en 2021 n’est pas négligeable, selon Lionel Zinsou

Challenger du président Patrice Talon au second tour de la présidentielle de Mars 2016, le dernier premier ministre du président Thomas Boni Yayi émet des craintes sur l’éligibilité de sa candidature au cas où il en prendrait la décision.

[su_heading size= »17″]A lire aussi:Bénin – Union nationale: au-delà du Parlement, Lionel Zinsou propose une piste de solution [/su_heading]

Peut-on craindre l’exclusion de potentiels candidats aux élections présidentielles de 2021? Après le scénario des élections législatives du 28 avril 2019, le challenger du président Patrice Talon au second tour des présidentielles passées craint des exclusions de candidatures pour le compte des élections présidentielles de 2021. Intervenant dans l’émission grand public du site français « Le nouvel esprit public », Lionel Zinsou, puisque c’est de lui qu’il s’agit, estime qu’il y a des craintes d’exclusion de candidats dans le cadre des élections présidentielles à venir.  » Tous les candidats qui, dans les sondages, peuvent paraître comme ayant une chance d’être élu ne seront pas éligibles  » a-t-il laissé entendre.

Selon Lionel Zinsou les suspens pour les élections à venir seront très faibles car à le croire, tous les candidats potentiels qui auront une chance d’être élus aux prochaines élections seront inéligibles.  » Même quelqu’un comme moi qui ne sait pas s’il sera candidat,  j’ai été prévenu que, en tout cas, dans 23 mois, à la prochaine élection présidentielle, je serai inéligible » a-t-il fait savoir.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus