Cameroun: le « fils naturel ainé » de Paul Biya veut rester politiquement actif

Georges Gilbert Baongla, l’homme qui se déclare être par ailleurs le « fils naturel aîné » du président de la République camerounaise Paul Biya ne compte pas rester inactif dans la sphère politique camerounaise. En détention provisoire, Georges Gilbert Baongla a nommé un adjoint dans son parti politique.

Déposé à la prison Centrale de Kondengui suite à sa détention préventive de 06 mois qui lui a été signifiée dans la nuit du lundi à mardi 4 juin 2019, par le procureur de la République du tribunal du centre administratif de Yaoundé, la capitale camerounaise, Georges Gilbert Baongla veut rester politiquement actif. Il a signé une décision nommant le journaliste Morgan Palmer, comme vice-président et à la fois porte parole du parti Républicain selon « quatrième pouvoir », qui précise que : « Morgan Palmer est un communicateur bien connu de la scène médiatique camerounaise. Après des passages à Magic FM ,Sky One Radio à Yaoundé et 3A Télésud en France , il est aujourd’hui chef d’entreprise et dirige sa propre organisation ».

Retour sur les faits…

Interpellé dans l’après-midi du mercredi 29 mai 2019 à Yaoundé à bord de l’un de ses véhicules au quartier de Etoa Meki par la police judiciaire, Georges Gilbert Baongla qui comparaissait devant le parquet ce Lundi 3 juin 2019, a été placé sous mandat de dépôt par l’instance judiciaire: destination Prison Centrale de Kondengui. Il aurait passé sa nuit du lundi à mardi 4 juin 2019 au quartier 4 dit « Cellule de passage » situé en plein milieu de la prison centrale de Yaoundé et serait actuellement logé au quartier 1 local 21. Georges Gilbert Baongla est sous une plainte pour diffamation et escroquerie déposée par le Promoteur du Groupe Anecdote de Amougou Bélinga.

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus