Crise au Soudan: l’Iran et les Tunisiens d’Ennahda soutiennent les manifestants

L’Iran et le mouvement tunisien Ennahda ont tous deux exprimés leur solidarité avec les manifestants anti-régime au Soudan, dont au moins 35 ont été tués par les forces de sécurité lundi 03 juin soir à Khartoum.

Dans une déclaration mardi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Mousavi, a exprimé sa « profonde préoccupation face à l’escalade de la tension et à la montée du conflit au Soudan ». Mousavi a également souligné la nécessité «de répondre à la demande du peuple soudanais de passer rapidement le pouvoir à une autorité civile». Dans sa propre déclaration, le mouvement tunisien Ennahda a condamné «les crimes commis contre des manifestants pacifiques à Khartoum et le peuple soudanais». Ennahda, qui détient 68 sièges au parlement tunisien, a ensuite exprimé sa « solidarité totale avec les manifestants pacifiques du Soudan et les aspirations du peuple soudanais à la liberté et à la démocratie ». Le groupe a également appelé le Conseil militaire de transition (TMC) au pouvoir au Soudan à s’abstenir de « répondre aux demandes populaires légitimes avec la violence ».

Au moins 35 manifestants ont été tués lundi soir et des centaines d’autres ont été blessés lorsque les forces de sécurité ont tenté de disperser un sit-in devant le siège de l’armée à Khartoum, selon le Comité central des médecins soudanais. Le chiffre s’est alourdi passant à 60 le nombre de morts mercredi. Le Soudan est toujours dans la tourmente depuis le 11 avril, date à laquelle l’armée du pays a annoncé le «limogeage» du président Omar al-Bashir après des mois de manifestations populaires contre son régime de 30 ans. Le TMC supervise actuellement une «période de transition» de deux ans au cours de laquelle il s’est engagé à organiser des élections présidentielles libres. Les manifestants sont toutefois restés dans la rue pour demander au conseil militaire au pouvoir de céder le pouvoir, le plus tôt possible, à une autorité civile.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus