Politique

États-Unis: Donald Trump lance officiellement sa campagne présidentielle

À la traîne dans les sondages, Donald Trump donne le coup d’envoi de sa campagne à la présidentielle de 2020 lors d’un grand meeting à Orlando, en Floride, ce mardi 18 juin.

« Je sens qu’on va battre des records. » Donald Trump donne officiellement, mardi 18 juin à Orlando, en Floride, le coup d’envoi de sa campagne pour la présidentielle de 2020. Le vice-président, Mike Pence, et la Première dame, Melania Trump, feront le déplacement à ses côtés.

--- Publicité---

Le milliardaire républicain, 73 ans, sait qu’il devra, comme en 2016, l’emporter dans cet État clef, s’il veut effectuer un second mandat à l’image de ses trois prédécesseurs : Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton. Avec ses 29 « grands électeurs », la Floride est un État de poids dans le système américain de « collège électoral ».

Trump agite la menace d’un krach boursier

Quelque 20 000 personnes sont attendues dans l’Amway Center, enceinte de l’équipe NBA des Orlando Magics, avec écrans géants à l’extérieur pour que « tout le monde puisse en profiter ». Le président américain assure que plus de 100 000 demandes ont été enregistrées.

Aucun suspense sur le fond pour ce discours prévu à 20 h (0 h GMT). L’ancien homme d’affaires de New York, en campagne permanente, n’a jamais fait mystère de sa volonté de se représenter.

Il devrait brandir les bons chiffres de ce qu’il appelle tout simplement « l’économie Trump » et agiter le spectre d’un scénario apocalyptique si un démocrate le chassait de la Maison Blanche. « Si n’importe qui d’autre que moi prend les rênes en 2020, il y a aura un krach boursier comme on n’en a jamais vu ! », a-t-il tweeté ce week-end.

Donald Trump fait le ménage

Et à la veille de ce début de campagne, Donald Trump fait une nouvelle fois le ménage autour de lui. Ce weekend, le président américain, mécontent des récentes estimations et de certaines fuites dans le New York Times, a décidé de se séparer de trois des cinq sondeurs qui travaillent pour la Maison-Blanche.

En effet, Donald Trump est à la traîne derrière cinq démocrates, dont Joe Biden qui mène la course dans les intentions de vote pour la primaire de son parti, selon un sondage national publié dimanche 16 juin par la chaîne de télévision Fox News.

---Publicité---

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

Pour continuer à bénéficier gratuitement des services de ce site, vous devez d'abord supprimer votre bloqueur de publicité