Gabon: la suppression du ministère de la famille crée la polémique

Au Gabon, le dernier remaniement d’Ali Bongo fait réagir non seulement la classe politique mais aussi les femmes. Elles ne digèrent pas la suppression du ministère de la Famille, de la décennie de la femme et de l’égalité des chances.

[su_heading size= »17″]A lire aussi:  Gabon: liste complète du nouveau gouvernement, réduit à 28 membres[/su_heading]

Le dernier gouvernement d’Ali Bongo rendu public le 10 juin dernier, crée la polémique. Les femmes gabonaises sont mécontentes, elles dénoncent un enterrement du programme d’égalité des chances, promesse de campagne d’Ali Bongo en 2016. Selon Victoire Lasséni Duboze, présidente du Réseau panafricain des femmes pour la culture de la paix et le développement durable, il s’agit de infantilisation et une banalisation des femmes au Gabon.

Très furieuses contre la décision des autorités gabonaises, les femmes ne comptent pas baisser les bras. « Ils ne vont pas dormir tranquilles parce qu’ils savent qu’il ne faut pas mettre en colère les femmes. Nous voulons qu’ils soient humbles pour comprendre que nous ne sommes pas là en rébellion, nous ne sommes pas là en menace. Nous sommes là pour leur rappeler pourquoi ce département ministériel existe » a expliqué l’ancienne ministre. Pour rappel, ce ministère dédié à la promotion de la femme avait été créé sous l’ère du président Oumar Bongo.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus