Mali: des dizaines de personnes retrouvées en sécurité après l’attaque de lundi

Plus de 100 personnes qui ont fui l’attaque lundi 10 juin contre un village au Mali ont été retrouvées en sécurité, a déclaré un responsable local à la BBC.

Le maire Ali Dolo a déclaré que le groupe de 108 personnes est maintenant hébergé dans une école. Ils appartiennent à un village appelé Sobame Da, qui est une communauté ethniquement dogon, où le gouvernement fédéral affirme que 95 personnes ont été tuées lors de l’attaque par des hommes armés inconnus et que 19 autres sont portées disparues.

Les assaillants ont incendié de nombreuses maisons et l’identification des victimes a donc été un défi pour les autorités. Il y a eu de nombreuses attaques au Mali ces derniers mois, certaines à caractère ethnique, d’autres perpétrées par des groupes djihadistes. Pour le moment, le gouvernement fédéral affirme que ses auteurs sont des « terroristes » présumés. Les affrontements entre chasseurs Dogon et éleveurs peuls nomades sont fréquents.

Le Premier ministre se rend à Sobame Da et le ministre de la Justice a annoncé l’ouverture d’une enquête. La mission de maintien de la paix des Nations Unies, qui a envoyé un appui aérien dans la région, a également envoyé des enquêteurs des droits de l’homme pour aider les autorités. En mars, près de 160 personnes, principalement des Fulanis, ont été tuées lors d’une attaque perpétrée par une milice présumée Dogon dans la même région que l’attaque de lundi.

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus