Rentrée scolaire 2019-2020 apaisée: le gouvernement dans l’anticipation

L’éducation nationale bénéficie de plus en plus de l’attention des gouvernants. Après les différentes réformes initiées dans les différents sous secteur de l’éducation, le gouvernement du président Patrice Talon est dans l’anticipation pour un déroulement de l’année scolaire et académique 2019-2020.

[su_heading size= »17″]A lire aussi:Bénin – Tenue des séances pédagogiques: le ministre Karimou procède à une harmonisation [/su_heading]

A peine les examens de fin d’année ont démarré que le gouvernement du président Patrice Talon s’active pour faire de l’année académique 2019-2020, une année apaisée. La première disposition annoncée est le payement des diverses primes de rentrée aux enseignants au titre de ladite année scolaire et académique.

C’est par le biais d’un communiqué que le ministre des Enseignements maternel et primaire a informé les enseignants du passage dans les départements des équipes pour satisfaire aux exigences entrant dans le cadre du payement de ces primes de rentrée. Les équipes mises sur pieds auront pour tâches de procéder au dépouillement des dossiers de primes de rentrées, peut-on lire dans le communiqué du ministre. Ils auront également à procéder à l’actualisation des listes et l’établissement des états devant servir à payer les primes au titre de la rentrée scolaire 2019-2020. Une opération qui est prévue pour se dérouler du  16 juin au 20 juillet dans les douze départements, suivant un chronogramme défini dans le communiqué.

Faut-il le rappeler, les payements en retard des primes de rentrées sont parfois des griefs que nourrissent les enseignants vis à vis des autorités en charge de l’éducation et qui sont souvent à la base des menaces sur la reprise du chemins des cours. Une anticipation qui n’est que l’expression de l’intérêt que le gouvernement du président Talon accorde au secteur de l’éducation.

 

Les commentaires sont fermés.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus